20181227_1118351797269955-750x430

Togo-Le FAI Teolis Lance Ses Offres « Dream Basic » Et « Dream Privilège »

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

(24hinfo)- Le Fournisseur d’Accès Internet (FAI), Teolis a lancé ce jeudi à Lomé l’offre Grand public « Dream » destinée aux ménages, startups et petites et moyennes entreprises. Dévoilée plutôt qu’annoncée, l’offre « Dream » permet aux clients d’avoir accès à l’internet haut débit selon l’option choisie.

« Nous pouvons distinguer dans l’offre DREAM de TEOLIS deux (2) différents packages à savoir : le package DREAM Basic destiné aux particuliers et le package DREAM Privilège pour les TPE/PME en fonction des critères tels que le nombre d’utilisateurs et la capacité demandée », explique le fournisseur.

Nouvel acteur du corridor numérique togolais depuis 2017, TEOLIS, avait opté dans sa stratégie de démarrage en février 2018, pour le déploiement d’un service de haut niveau à l’endroit des institutions de la place.
Avec le lancement de nouvelles offres, TEOLIS enclenche une nouvelle étape dans «son ambition de connecter les togolais entre eux et avec le monde entier », souligne le directeur général José Anyovi.

La nouvelle offre ne couvre actuellement que la ville de Lomé et sera déployée au fil du temps. L’accès est subordonné à une souscription du consommateur auprès du fournisseur souligne-t-on.

TEOLIS qui travaille actuellement avec une vingtaine de clients Entreprise est un groupe à forte valeur ajoutée dans l’économie numérique, ayant pour ambition de proposer un réseau internet fiable, rapide et économique, aussi bien pour le monde professionnel que le grand public, avec un service client de première qualité. Le fournisseur se donne pour mission d’être le pont entre les Togolais eux-mêmes, et entre les Togolais et le reste du monde.

Enfin il veut miser sur le savoir-faire local, pour créer une proximité avec toutes les classes sociales du pays, qui auront des offres adaptées selon le budget disponible et le besoin exprimé.

Voir l’article source

Fermer le menu