image-teolis-3

Togo : après un an d’activités, le fournisseur d’accès internet Téolis dévoile ses futures ambitions

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

(Togo First) – Après un an d’activités, Téolis, 3e fournisseur d’accès internet (FAI) arrivé sur le marché télécom togolais, annonce de nouvelles ambitions. Dès avril prochain, l’opérateur prévoit d’initier une collecte d’informations, dans le cadre de l’observatoire digital des entreprises africaines. Cette opération vise à « positionner chacune des entreprises togolaises dans leur marche inéluctable vers la transformation digitale », a indiqué Téolis dans un communiqué. Sur ce projet, l’opérateur qui a lancé ses activités fin février 2018, sera épaulé par le magazine spécialisé dans l’information télécom, Cio-Mag.

De la fourniture de l’internet à l’expertise digitale et logicielle

Lancé sur le segment de la fourniture de l’internet corporate, l’entreprise togolaise aura, durant ces douze premiers mois, élargi son éventail de services, dévoilant fin décembre son offre grand public, Dream. Mais avant, elle a noué une alliance avec Microsoft assortie d’une certification de son équipe, avec pour objectif de répondre aux besoins de déploiement de nouveaux produits du géant américain du logiciel ainsi que la fourniture du support.

Si l’opérateur revendique déjà plusieurs dizaines de clients entreprises pour des services en accès internet sécurisé, elle compte étoffer sa palette. « En s’appuyant sur son puissant réseau de partenaires, TEOLIS peut apporter des réponses globales, en intégrant différents domaines, tels que le diagnostic digital, le conseil en transformation digitale et en intégration digitale, la télésurveillance et la vidéosurveillance, les solutions Microsoft et des solutions de paiement digital. », a-t-elle communiqué dans le cadre de son jubilé de coton.

Des centaines d’emplois et déjà une fondation

Dans sa perspective de développement, Téolis prévoit de générer « des centaines d’offres d’emplois », notamment pour des postes d’agents de quartiers, commerciaux ou techniques.

Par ailleurs, le FAI, veut également étendre son action dans le développement solidaire, avec une fondation dédiée à cette mission (Fondation Téolis). Structure à laquelle il a décidé d’allouer 1% des redevances de la société, et qui aurait déjà à sa charge une dizaine de projets.

Un de ces projets, notamment, est Dig-IT-all, consistant à créer une maison numérique pour former des jeunes femmes du Togo en informatique, afin de les aider à améliorer leur compétitivité sur le marché du travail.

Ayi Renaud Dossavi

Fermer le menu